Imprimer
Catégorie parente: Société
Catégorie : Droits fondamentaux

La loi du député Urvoas sur le renseignement est une énorme porte ouverte aux atteintes aux libertés.

De nombreuses associations et syndicats se prononcent contre, notamment la CGT Police (ici)

 

Il y a deux choses fondamentales à comprendre dans cette loi:

Et les seuls petits "garde-fous" sont tellement flous , qu'ils peuvent être outrepassés sans problème.
Un seul exemple: si le premier ministre donne son accord à une surveillance, celle-ci est de 4 mois maximum... mais renouvelable autant de fois que nécessaiire et sans limite. Plus loin la durée des écoutes doit se faire par tranche de 72 heures (censée limitée la durée) mais renouvelable là encore sans limite ...

 

 Ce texte rajoute deux finalités à la loi, il y en a maintenant 7 au lieu de 5.

 

L'histoire a montré que "les violences collectives .. paix publique" englobe très vite toutes sortes de manifestations. Il suffit que le gouvernement interdise une manif et tout participant sera de fait suspect.

Quant au point numéro 2, il est clair que l'intérêt de l'Etat et particulièrement de quelques-uns passera au-dessus des libertés des citoyens.

 

D'autres informations complètes sur la loi promprement dit ici