International

Solidarité face aux attentats

Agissons pour un monde plus juste

Nous affirmons notre solidarité, notre compassion avec les victimes et leurs familles et partageons leur souffrance.

Nous condamnons avec la plus grande vigueur les attentats qui ont frappé Paris le vendredi 13 novembre 2015 et réaffirmons notre condamnation générale de tous les actes terroristes.

Le terrorisme ne se résume ni à un homme, ni à un groupe. Il est diffus et se développe sur le terrain des inégalités, des injustices, des violences qui règnent sur notre planète. La lutte contre le terrorisme ne se gagnera pas par les armes mais par la construction d’un monde nouveau plus juste, plus égalitaire, plus respectueux des peuples.

L’heure est à la réaffirmation de notre attachement aux valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de dignité, de solidarité, d’éducation et de notre aspiration commune à un monde de justice et de paix.

La sécurité humaine doit être assurée sans repli sécuritaire qui amoindrirait la vie démocratique, associative et citoyenne car la démocratie et l’éducation sont les meilleures manières de s’opposer à la stratégie de la peur, de la terreur et de l’obscurantisme.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration de la CGT du 18 novembre:

http://www.cgt.fr/de-la-CGT.html

 

Deux extraits:

"...Notre solidarité s’adresse à toutes les victimes de ces assassinats. Derrière ces atrocités, des discours trop souvent entendus reviennent à grands pas. La guerre ne règle rien, au contraire. Les lieux de tensions et conflits se multiplient avec leurs cortèges de morts, de destruction, de désolation et de haine. Les multiples interventions militaires (en Irak, en Lybie, en Syrie, etc.), loin d’instaurer la démocratie ont généré un appauvrissement des populations avec des centaines de milliers de victimes et une impasse économique et sociale. C’est le terreau sur lequel le terrorisme se développe, poussant des populations entières sur le chemin de l’exil."

 

"Après le temps du recueillement, les rendez-vous revendicatifs et mobilisations programmés doivent avoir lieu en travaillant des modalités permettant d’assurer la sécurité des salariés.Pas plus qu’il n’y a de trêve dans les attaques contre le monde du travail, il n’y aura de trêve dans l’action syndicale pour le progrès social."

 

 

 

Mercredi 16 juillet à 18 heures à Nantes
Angle du cours des 50 otages et de la rue de la Barillerie
 
Pour une Paix Juste et Durable entre Israéliens et Palestiniens
 
Le bombardement intensif de Gaza depuis 5 jours, avec plus de 2 500 raids aériens, a causé la mort de plus de 165 Palestiniens, blessé près de 1089 autres et détruit plus de 290 habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure, et l’offensive terrestre a commencé.
Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste.
Devant cette situation dramatique, les gouvernements occidentaux

Nelson Mandela, un nom qui résonne à mes oreiles d'une manière très particulière. Car si son nom est aujourd'hui connu sur toute la planète , c'était très loin d'être le cas durant ses années de prison.

MandelaA l'époque, l'ANC avait appelé au boycott de l'Afrique du sud, sous toutes ses formes. Cela passait par l'éviction de son équipe de rugby de tous les tournois internationaux. Je me souviens de discussions longues et âpres pour convaincre des sportifs de  la légitimité et de l'efficacité de cette décision. Pour eux le sport n'avait rien à voir avec la politique.

 

Je me souviens surtout du projet de l'IGN  d'implanter une balise Doris en Afrique du sud. (Une balise Doris sert à des mesures de satellites et il en fallait impérativement dans l'hémisphère sud). Si scientifiquement, c'était un excellent endroit, il en allait tout autrement politiquement. Là encore pour certains, la science n'avait rien à voir avec la politique.

A une petite dizaine, nous sommes allés manifester devant le siège de l'IGN. Il devait y avoir 10 camions de CRS. Un camion par manifestant! Le sujet était sensible et les autorités en avaient peur. Un très bon souvenir :-))

Un combat peut être très minoritaire pendant des années pour éclore un beau jour au soleil.

Encore faut-il le démarrer....

 

Cégétine

On ne pleurera sûrement pas la mort de Mme Thatcher, chantre du libéralisme qui a fait tant de dégats en Grande-Bretagne. Des privatisations sans remords qui ont fait exploser le système de santé des anglais, exploser aussi le nombre de chômeurs, exploser la pauvreté et la précarité, qui ont ouvert la voie aux autres pays européens.

 

Juste un rappel à la mémoire de Bobby Sands, mort de n'avoir pas voulu se soumettre à la dame de fer.

 

Cégétine, qui se souvient de ce jour-là, le 5 mai 1981, entre les 2 tours de la présidentielle.

puerta del sol

Plein soleil sur la Puerta del sol


Observez bien les journaux français et grands organes de presse... vous y trouverez bien peu d'informations relatives à ce qui se passe depuis ce début de semaine en Espagne !

Malgré une tentative d'interdiction, des milliers de manifestants répondant à des appels lancés sur les réseaux sociaux se sont à nouveau rassemblés hier soir à la Puerta del Sol, en plein centre de Madrid. 

La sécurité nucléaire mérite un vrai débat


Les ingénieurs CGT de l'EDF écrive une lettre ouverte au patron d'EDF (en mars 2011)


"Le Japon vit une catastrophe humaine sans précédent de par son ampleur et le cumul des évènements. Parmi eux, l’endommagement de la centrale nucléaire de Fukushima dont nous ne connaissons pas encore les conséquences sur la santé des salariés, des populations et sur l’environnement suscite légitimement une émotion mondiale. La dispersion des produits radio actifs ne connaissant pas de frontières, les populations du monde expriment une crainte pour leur sécurité qui dépasse la solidarité envers les dizaines de milliers de victimes du tsunami. Cela confirme à l’évidence que le choix de la filière nucléaire civile productrice d’électricité doit être le résultat d’un vrai débat de société. La démocratie, la transparence des informations et la confrontation des points de vue scientifiques et sociaux doivent être au coeur du débat."

La suite dans le fichier pdf ci-dessous:


Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Lettre-PrésidentEDF-IngenieursCGTmars 2011.pdf)Lettre-PrésidentEDF-IngenieursCGTmars 2011.pdf91 Ko18-05-2011

Halte à la répression

SAMEDI 15 JANVIER - 16 heures,

PLACE ROYALE,

 

pour soutenir la rébellion du peuple tunisien.

Stop au carnage en Tunisie !

 

Ben Ali, dehors !

 

Vive la lutte du peuple tunisien pour la dignité !

 

 

Collectif Nantais de Soutien aux Tunisien-ne-s de Redeyef, Collectif enfants étrangers citoyen-ne-s solidaires-RESF 44, Gasprom, MRAP, UCIJ, AC !,Amnesty International,  LDH, CFDT, CGT, SOLIDAIRES, Les Alternatifs, l'Alternative Libertaire, Attac, Europe Ecologie Les Verts, Modem, NPA, PCF, PS ...

  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

feed-image Flux RSS

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public